Accueil » Blog » Comment évaluer la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment évaluer la maturité digitale de votre entreprise ?

comment evaluer maturite digitale entreprise

Sur Internet, vous trouverez pléthore de possibilités pour savoir comment évaluer la maturité digitale de votre entreprise ou effectuer un audit digital avec plus ou moins de justesse.

Vous verrez que c’est comme le diagnostic médical, il existe autant d’avis que de spécialistes !

Alors comment vous faire votre propre idée de la maturité digitale de votre entreprise ? Comment mener votre propre enquête avec les bons outils ?

Voici quelques pistes identifiées par metabox autour de 4 grands thèmes pour définir votre niveau de maturité numérique :

  1. Le web
  2. La relation client et le marketing
  3. La collaboration
  4. L’intégration des technologies

Vous souhaitez connaître tout de suite votre niveau de maturité digitale ? Téléchargez notre autodiagnostic sous forme de questionnaire à réaliser vous-même dans l’ebook stratégie digitale en 10 actions.

Vous saurez si vous êtes plutôt un Indiana Jones ou un rantanplan du numérique.

Maturité digitale liée au web

Premier levier de maturité digitale, le site web.

Avez-vous un site web pour votre entreprise ?

On ne va pas forcément déterminer un niveau de maturité digitale de l’entreprise en fonction du niveau de développement du site web. Qu’il soit 2.0, 3.0, mobile friendly ou simplement statique, on va surtout regarder l’usage que l’entreprise fait du site web.

  • Y a t-il régulièrement du contenu publié dessus ?
  • Est-il adapté à sa cible, à vos clients ?
  • L’information est-elle le reflet des offres et services que vous proposez ?
  • Les clients peuvent-ils facilement prendre contact avec l’entreprise ?
  • Analysez-vous les indicateurs de performance pour en tirer profit ?
  • Autant de questions qui vont finalement impacter le niveau de développement du site web. Difficile de faire un usage efficace du digital si le site est obsolète.

    Second levier de maturité digitale, les réseaux sociaux.

    Avez-vous un compte sur un réseau social au nom de votre entreprise ?

    Là non plus on ne va pas évaluer la maturité en fonction du nombre de comptes ou du nombre de plateformes mais bien de l’usage.

    • Le contenu publié sur le site web est-il relayé ?
    • Est-il simplement déployé de manière identique ou bien complètement adapté à la plateforme où il est publié ?
    • Analysez-vous les indicateurs de performance fournis par les réseaux sociaux et sont-ils positifs pour le business ?

    Troisième levier de maturité digitale, le ecommerce.

    Avez-vous un site ou une plateforme de vente en ligne ?

    Désormais et encore plus avec la pandémie de COVID 19, la vente de produits ou services en ligne explose. Cela inclut le click and collect.

    A savoir si vous pouvez faire l’impasse là-dessus, c’est à vous de voir. Néanmoins, la tendance qui se dessine est celle de l’achat en ligne que l’on soit commerçant ou pas, qu’il y ait livraison ou non et que l’on soit en BtoC ou bien en BtoB.

    Il existe forcément une méthode pour générer des revenus en ligne pour votre business. Vous pouvez solliciter metabox pour la trouver, réservez votre créneau gratuit de 15 min dans l’agenda de notre responsable e commerce.

    Maturité digitale liée à la relation client et au marketing

    Envoyez-vous des newsletters à vos clients/prospects via un outil dédié ?

    Ne vous faites pas d’illusion, on ne parle pas de publipostage sur word 🙂 mais bien d’une liste de prospects ou de clients ciblés, à laquelle on adresse régulièrement des messages dans un but spécifique.

    Toutefois la newsletter ou le mailing, malgré leur réputation sont des outils redoutables s’ils sont réguliers. Ils permettent de maintenir un niveau de trafic intéressant sur votre site web et d’approfondir la relation avec les clients.

    Utilisez-vous un logiciel de gestion de la relation client (CRM) ?

    Un CRM ou outil de gestion de la relation client implique une culture commerciale basée sur l’efficacité et un niveau mature de prospection ciblée.

    Grâce au CRM, il n y a jamais de trou dans la raquette avec le client car tout le monde dispose de la même information en temps réel.

    Avoir recours à un CRM est déjà un niveau de maturité digitale élevé en sens où son utilisation est directement liée à une stratégie digitale marketing, commerciale et communication – donc web.

    Faites-vous de la publicité en ligne ? (Ads, achat de mots-clés, sponsorisation…)

    La publicité en ligne demande un peu d’organisation et de savoir-faire. Certes, une entreprise peut tester en amateur, mais tôt ou tard il sera nécessaire de structurer l’approche pour obtenir des résultats tangibles.

    Par ailleurs, faire de la publicité en ligne témoigne d’une stratégie déjà avancée, d’un besoin d’utiliser le digital dans sa dimension marketing et commerciale.

    Si l’entreprise est en mesure d’exploiter des résultats et d’automatiser la génération de prospects qualifiés via ce biais, celui du mailing et celui du web, alors le niveau est élevé.

    L’idéal est d’avoir recours aux services d’un responsable digital externalisé. A la journée, au mois ou à l’objectif, contactez metabox pour connaître tarifs et disponibilités d’un responsable digital qui vous accompagne personnellement sur tous ces aspects.

    Développement digital lié à l’aspect collaboratif

    Estimez-vous qu’il y a une culture numérique dans vos équipes ?

    Au-delà de l’exécution d’une stratégie, la culture numérique est l’élément majeur pour le succès de l’entreprise dans le digital.

    On entend par culture numérique l’ensemble des connaissances, des gestes et des processus effectués par l’entreprise et ses salariés pour aller vers le digital.

    La culture du digital, va permettre à tout le monde de comprendre et de donner un sens à tous les changements auxquels fait face l’entreprise. Changement notamment explicités dans notre article, les 5 avantages d’une stratégie digitale pour l’entreprise.

    Si personne ne sait où va l’entreprise et son dirigeant, si personne ne manipule les nouveaux outils/indicateurs ou n’est informé des changements qui se profilent… La maturité et le succès ne seront pas au RDV.

    Avez-vous développé des méthodes de travail collaboratives/agiles ?

    Pour le coup, il s’agit là de l’indicateur le plus simple à identifier en termes d’avancement de l’entreprise.

    Si vous passez 5h30 en réunion, sans avoir pris de déjeuner ni de décision… Alors l’agilité n’a pas encore frappé à votre porte.

    La spécificité des méthodes agiles et collaboratives est qu’elles permettent de prendre des décisions rapides et collectives pour avancer.

    Mais les réunions ne sont pas le seul indicateur, l’agilité peut être utilisé en méthode projet dans le métier de l’entreprise, non seulement dans le management de la stratégie digitale.

    Toutefois c’est un terme qui, en plus d’être valise, est très tendance. Vous y intéresser demandera l’aide d’un professionnel.

    Niveau intégration des technologies

    Avez-vous développé des applications propres à votre métier ?

    On va parler ici d’applications mobiles (smartphone) ou d’applications SaaS sur ordinateur. Mais il peut y avoir aussi dans cette catégorie, le recours aux nouvelles technologies telles que la blockchain, l’intelligence artificielle, l’algorithmie, la réalité augmentée…

    Souvent, la présence d’un service R&D ou d’un département innovation accélère les choses. Encore faut-il que celui-ci produise du résultat.

    Quelle est votre vision de la transformation numérique ?

    Votre vision, ou la vision du dirigeant a un réel impact sur le politique digitale de l’entreprise. C’est le gouvernail du navire.

    La traduction de cette vision est la stratégie digitale à mener dans l’entreprise. Si la direction n’est pas raccordée à la politique numérique, la transformation n’aura pas lieu et l’argent sera jeté par la fenêtre.

    Conclusion

    Vous l’aurez remarqué, chaque thème finit fatalement par être relié à l’autre pour former un ensemble.

    Le niveau sur le web va donner le rythme de la relation client et du marketing digital qui seront soutenus par un management collaboratif stimulant l’intégration des technologies aux processus de l’entreprise.

    Dans tous les cas, le mieux est tout de même de solliciter les conseils d’un responsable digital, qui pourra déterminer avec précision un niveau et vous orienter sur les bonnes décisions à prendre. Découvrez l’offre audit maturité digitale par metabox, à 990€ – tout compris.

    2 commentaires sur “Comment évaluer la maturité digitale de votre entreprise ?”

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.