Accueil » Blog » Les 10 étapes de votre stratégie digitale

Les 10 étapes de votre stratégie digitale

10 actions pour votre strategie digital

Les 10 étapes de votre stratégie digitale

Etre plus visible, favoriser l’adoption des technologies ou encore trouver de nouveaux clients/prospects pour votre entreprise et devenir une digital workplace, tout le monde vous dit qu’avec le digital, c’est facile.

Ce n’est pas metabox qui vous dira le contraire !

Vous avez 10 minutes devant vous ? Voici nos 10 étapes concrètes à mettre en place pour mener à bien votre stratégie digitale. 10 étapes que, si vous êtes (très très) motivé(e), vous pouvez boucler en 10 semaines.

Cet article est issu de notre ebook, votre stratégie digitale en 10 étapes. Pour télécharger gratuitement la version complète de l’ebook et obtenir tout le détail des actions, cliquez ici.

Tout d’abord, de quoi va-t-on parler ?

Au menu :

  • Actions 1 à 4 : vous préparer et construire une feuille de route. Eh oui, le digital c’est comme Rome, on ne le fera pas en un jour. Mais pas en des siècles non plus.
  • Actions 5 à 8 : communication, croissance et ventes, on rentre dans l’aspect webmarketing du digital.
  • Actions 9 et 10 : de quoi analyser, capitaliser et calculer vos ROI, parce que l’idéal c’est de savoir où on va pour prendre les bonnes décisions et obtenir les bons résultats.

Dans un premier temps, “validez” votre besoin digital en mode projet. Ce n’est plus un besoin, c’est un projet.

Par exemple : j’ai besoin que plus de gens nous trouvent sur le marché devient, développer la visibilité de mon entreprise sur… (Google, Facebook, Internet…)

Utilisez la méthode “SMART” inventée par Peter Ducker.

Votre projet est-il :

  • Spécifique : ciblant une amélioration / évolution précise ?
  • Mesurable : à travers des indicateurs de progrès et de performance ?
  • Assignable : avec au moins une personne pouvant piloter le projet ? Peut-être vous-même ?
  • Réaliste : en phase avec vos ressources ? Même si le digital est très accessible, nul besoin d’être trop « ambitieux ».
  • Temporalisé : avec un agenda de réalisation identifié comme clair par rapport à la charge actuelle de l’entreprise.

Si toutes ces conditions sont remplies, vous pouvez vous lancer dans la mise en forme d’un business canva. Un tableau très simple à remplir et très efficace à télécharger dans la version complète ici ou .

Vous voyez mal les contours de votre projet ? Réservez ici votre séance de coaching personnalisée offerte par metabox.

Est-ce que le type de profil recherché par l’entreprise en physique ou en numérique est le même ? Oui ! Mais on ne le cherche pas au même endroit et on ne l’attire pas de la même manière. Il faut donc apprendre à mieux connaître son comportement « digital ».

C’est la stratégie des personae. Toute stratégie digitale s’adresse à des profils ciblés afin de les amener d’un état A à un état B. De prospect à client par exemple, de visiteur à prospect ou d’inconnu à utilisateur. Vous choisissez.

Vous devez créer un personnage fictif, tout à fait inspiré et partageant des traits communs avec un groupe de clients idéaux de l’entreprise.

Ouvrez un document powerpoint. Tracez 4 à 6 rectangles à intituler en fonction de vos besoins : identité, habitude, objectifs, parcours d’achat, citation, qualités, freins… N’oubliez pas la photo fictive.

Remplissez ces rectangles avec vos informations factuelles. N’y passez pas plus de 2 jours et revenez-y une fois par mois ou régulièrement pour en établir de nouvelles versions en fonction de vos indicateurs.

Téléchargez gratuitement notre modèle de fiche persona disponible dans l’ebook votre stratégie digital en 10 étapes.

Vous n’avez pas encore de clients très spécifiques pour définir vos personae ? Contactez-nous.

Sans plan d’actions, le risque de ne pas savoir par où commencer et comment mesurer les résultats de vos efforts, peut vite vous démotiver ainsi que les personnes impliquées. Projet qui s’éternise, prises de décisions compliquées, coûts qui augmentent… un cocktail qui peut vite killer votre initiative.

  • Définissez un leader au projet : Pour coordonner et mener à bien le projet, il tient un rôle de chef d’orchestre. Il est de préférence non spécialiste, pour garder une vision métier. C’est peut-être vous ?
  • Consultez un expert : pour chaque projet digital, il est nécessaire de décomposer l’approche en petites actions concrètes. Difficile de savoir quelles actions mener quand on ignore celles qui sont possibles. metabox vous propose une prestation de responsable digital externalisé. A la journée, au mois ou à l’objectif, vous bénéficiez de toute la formation qui va avec son accompagnement. Pour en savoir plus cliquez-ici.
  • Mettez en place un tableau de pilotage : une fois les actions établies par votre expert metabox, ouvrez une feuille Excel ou un tableau Trello (voir étape 4). Notez les différentes tâches à réaliser, les deadlines associées et les personnes que vous imaginez en charge de ces tâches.

Vous allez avoir besoin d’un certain nombre d’outils afin d’atteindre vos objectifs. Les outils dont on va vous parler, sont des sites web, des plateformes ou des applications proposant des services gratuits ou peu chers (comme à Marseille).

Ils vous permettent d’automatiser certaines tâches (pour que vous puissiez vous concentrer sur d’autres), de planifier, d’organiser, de collaborer, de créer du contenu graphique ou textuel ou encore de constater le ROI de vos actions.

Identifiez vos “amis” ou les amis de votre stratégie digitale, un peu comme l’amicale de l’Andouillette.

Vous pouvez les sélectionner selon des critères qui vous sont propres, assurez-vous juste qu’ils soutiennent votre projet d’une manière intelligente, qui sera la leur.

Ils peuvent être les éléments constitutifs de l’équipe que vous imaginez, ou non.

Commencez par deux ou trois “amis” définis selon vos critères, comme ayant une influence positive sur votre stratégie digitale.

Poursuivez ensuite avec les personnes avec qui vous travaillez au quotidien, ou bien celles sans qui ce projet ne peut pas avoir de succès. Ce seront vos piliers, ils ne doivent pas être forcément très nombreux.

Aye, c’est à cette étape cruciale que vous allez mesurer un premier niveau d’adhésion et d’engagement par rapport à votre projet. Les stratégies digitales et les stratégies tout court, se nourrissent d’interactions, de bons sens et de volontés individuelles mises en commun. Proverbe digitalien.

Aller plus loin dans cette démarche en téléchargeant la version complète de l’étape ici.

Ressource supplémentaire à disposition pour vous aider : un article sur comment fédérer en interne autour d’un discours de transformation.

Le calendrier éditorial est à la base d’une stratégie de visibilité en ligne. Il définit précisément la fréquence de publications d’informations relatives à votre entreprise.

Sans lui, vous risquez l’effet pétard mouillé.

Et ça, c’est contre productif. Le secret de la visibilité digitale c’est la régularité.

Alors à la question, faut-il prévoir régulièrement de nouveaux contenus ? Oui, L’idéal étant une fois par semaine. Mais choisissez bien votre cible, votre plateforme et votre rythme pour ne pas être débordé.

Téléchargez la version complète de l’ebook pour définir une ligne éditoriale efficace et avoir tous les détails de cette étape.

Vous avez besoin d’un modèle de calendrier éditorial ? Nous vous en offrons celui de metabox gratuitement, contactez-nous ici.

Plan d’actions, outils, persona, soutien et visibilité, vous avez tout mis en place. On peut désormais rentrer dans l’dur de ce que le jargon appelle la stratégie d’acquisition.

Le marketing digital repose sur un modèle de parcours client constitué de “moments”. Le moment où je vois, le moment où ça m’intéresse, celui où j’achète… etc.

Pour vous assurer croissance et revenus, vous devez vous positionner intelligemment (apporter de la valeur) aux moments clés de ce parcours (les kinder Bueno ne sont pas acceptés à notre grand désarroi !).

On représente souvent ce parcours sous la forme d’un entonnoir, dit entonnoir de conversion ou conversion funnel/tunnel de conversion. Rassurez-vous, au bout il y a la lumière.

A vous de placer les actions nécessaires sur les étapes pour identifier et acquérir de nouveaux prospects, en utilisant les outils digitaux qui vont bien.

Pour identifier de nouveaux prospects, on vous le donne en mille… Il va falloir développer la phase Acquisition. Qui dit acquisition, dit visibilité accrue, avec un message fort.

Notre recommandation : Google Ads : c’est la régie publicitaire qui permet de toucher le plus grand nombre. Mais il y a aussi Facebook Ads, qui fait un excellent travail de ciblage et visibilité.

Pour découvrir comment mettre en place des campagnes facilement, téléchargez la version complète de l’ebook votre stratégie digitale en 10 étapes ici.

Vous avez déjà mis en place certaines campagnes et vous souhaite optimiser ? Contactez-nous pour un coaching gratuit de 15 minutes.

Acquérir de nouveaux prospects n’est pas le tout. C’est comme aller aux champignons finalement, vous prenez vos outils pour aller dans les coins où vous savez qu’il y en aura.

Quand vous les voyez, ils sont à votre portée, mais sont-ils vraiment comestibles ceux-là…?

Dans le digital c’est pareil, sauf qu’il n’y a pas de pharmacie de garde pour vous aider et qu’au pire, vous risquez simplement de perdre un prospect, pas de finir à l’hôpital plié en deux et tout vert.

Il faut amener vos prospects et même vos clients, vos utilisateurs, à un endroit où vous saurez leur présenter quelque chose dont ils ont besoin.

Cet endroit merveilleux, c’est probablement votre site web 🙂

Il doit être votre arme fatale, votre meilleur commercial pour vendre vos produits ou services. Que ce soit en ligne ou pas en ligne.

Que vous soyez commerçant de quartier, PME industrielle ou prestataire de services.

Quand nous entendons parler de quelque chose qui nous intéresse ou que nous ne connaissons pas, quel est souvent notre premier réflexe ? Chercher sur un moteur de recherche, sur Google.

Et à ce moment… BINGO ! vous avez acheté le mot-clé (si vous avez bien suivi notre étape 7!).

Il va falloir reprendre notre fameux tunnel de conversion. Pour appliquer la méthode, téléchargez-là dans l’ebook complet :

Vous souvenez-vous du célèbre jeu de snake sur les Nokia 3310 ? Bon, si vous êtes trop jeunes pour vous en souvenir, choisissez l’option OK Google 🙂

Bien, dans tous les cas, il faut imaginer que votre stratégie digitale est ce petit serpent qui grandit et qui ne doit pas toucher sa queue, et que les briques dont il se nourrit ne sont autres que … Des données.

Chaque jour nous laissons derrière nous des traces de notre passage (la police scientifique vous le confirmera!), de nos navigations sur des sites web, de notre temps d’écran derrière nos mobiles, de nos recherches sur Google…

Ces données dites personnelles sont traitées de manière anonyme et sont protégées en Europe par le Règlement Général de la Protection des Données.

C’est bien sur ces données que reposent vos indicateurs de performance cités à l’étape 10 ainsi que la puissance de ciblage des publicités proposées à l’étape 7.

En vous posant sur tous les indicateurs de performance disponibles à travers votre compte Google Analytics, vous aurez déjà de grandes tendances qui vous serviront à établir la performance de votre projet digital.

Mais vous, en tant qu’entreprise, vous possédez aussi de la donnée sur vos clients ou prospects sur laquelle vous appuyer pour vérifier, confronter et établir de nouveaux scénarios (dans le respect du consentement des parties prenantes).

En pratique, voyez déjà votre projet ou votre stratégie comme un catalyseur de données.

Découvrez comment en téléchargeant la version complète de l’ebook dont est issu cet article.

Les indicateurs de performance sont à votre stratégie digitale ce que les rondpoints sont à la route (carrefour giratoire pour les puristes).

Ils vous permettent à un moment sur votre route, de faire le tour des possibilités qui s’offrent à vous, de gagner de l’information sur ce qui a déjà été fait et ce qu’il reste à parcourir pour atteindre la destination, l’objectif.

Les indicateurs ou KPI, pour Key Performance Indicators, vous permettent aussi de faire demi-tour si vous vous trompez. A condition de les écouter de ne pas faire la tête de mule.

C’est à vous de disséminer sur votre route, le nombre de rond-points nécessaires.

Mais garde en tête qu’optimiser votre présence digitale aura plus de sens si vous le faites dans une démarche orientée business, avec des objectifs chiffrés à atteindre :

  • La portée des publications (gratuites et payantes) ;
  • Le taux d’engagement, c’est-à-dire le nombre de commentaires, de partages, de likes (en bref, d’interactions) sur le nombre d’impressions (nombre de fois que la publication a été vue) ;
  • Les visiteurs (quels types de profils) ;
  • Le trafic sur le site internet en provenance de vos réseaux sociaux

Un certain nombre d’indicateurs peut être utilisé pour analyser les performances de votre stratégie de communication digitale.

Prendre en compte ces différents indicateurs va vous permettre de mieux connaître les personnes intéressées par vos offres, ce qui a plusieurs avantages.

En effet, cela vous aidera à mieux cerner vos prospects et à gagner en pertinence dans votre argumentaire commercial.

Analyser ces indicateurs, doit aussi jouer sur la manière dont vous présentez vos offres pour coller aux plus près des besoins de vos prospects et clients, ou encore à identifier de nouvelles opportunités business.

Des indicateurs de campagnes Google Ads ou Facebook ads en détail dans la version complète ici.

En 10 à 20 semaines, au rythme d’une action par semaine, vous pourrez mettre en place une pré-stratégie plutôt efficace et constater des performances.

Dans un premier temps, passez du temps sur la préparation, comme c’est mentionné des étapes 1 à 5, il est important d’avoir un soutien de la part de vos équipes ou de vos pairs/parents si vous êtes indépendant.

Une fois que les bases stratégiques sont clairement définies, l’étape de l’exécution coule toute seule.

D’abord de la visibilité, puis de la prospection automatisée en mode inbound marketing et enfin la mesure des performances.

Chaque étape réinjecte de la donnée pour la suivante.

Si vous avez déjà mis en place quelques actions, il est temps pour vous d’optimiser et de structurer l’approche. metabox vous propose un coaching gratuit de 15 minutes avec un responsable digital pour détecter vos meilleures pistes.

A tous nos lecteurs, laissez en commentaires vos questions, nous y répondrons rapidement avec les meilleurs conseils ou donnez-nous vos astuces !

3 commentaires sur “Les 10 étapes de votre stratégie digitale”

  1. Bonjour,
    j’ai toujours du mal à me fixer sur les indicateurs de performance à prioriser.
    Des vues ? Des impressions ? Des abonnements ?
    Merci de votre aide.
    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.