Le jeu, ou la gamification

Le nouveau dada des entreprises à l’ère de leur transformation. Petite pépite managériale lorsque bien utilisé, le jeu est présent dans tous les domaines de notre vie depuis notre naissance. Il nous a permis d’apprendre lorsque l’on était petit, une fois grand, on l’utilise pour se distraire et le seul endroit qui déplore son absence… L’entreprise. Le jeu est partout, dans les magasins, dans les bars, sur nos téléphones, mais jamais dans l’entreprise! Sauf si on l’introduit comme des filous en lousdé. Petite mise à niveau sur la gamification et l’entreprise, suivez le guide !

La gamification, ça n’est ni plus ni moins que la transposition des mécaniques du jeu dans un domaine non ludique, oui première nouvelle, vous l’ignorez peut-être mais le jeu répond à des mécaniques.

Le jeu a le potentiel de mesure un chemin d’apprentissage parcouru vers un objectif, vers une réussite, et de manière ludique, transparente et engageante.

Pourquoi jouer …

Enfants, nous apprenions en jouant. Jouer nous stimule encore aujourd’hui et surtout nous donne un but à atteindre. Le jeu fait partie intégrante de notre vie et développe nos aptitudes collaboratives. Nous voulons GAGNER et pour y arriver plusieurs étapes seront nécessaires: apprentissage, conquête, persévérance, collaboration… S’en suit un succès tangibles et mesurable.

En entreprise

L’entreprise est le seul territoire où le jeu n’est pas présent. Pour qu’il fonctionne, il faut accepter l’illusion, accepter de simuler, un fac-similé. Le jeu ne supporte pas le scepticisme et c’est pour cela, que les participants doivent « jouer le jeu ».

Le jeu repose sur des leviers, qui miraculeusement, sont similaires à ceux de l’entreprise:

  • Emotion: le jeu génère en nous de l’émotion, il nous offre une palette de sensations diverses et laisse en nous une trace de récompense (dopamine ++)
  • Apprentissage : à travers la résolution d’énigmes, de défis, des spéculations, la recherche de solution et l’affrontement avec les obstacles, nous allons apprendre de nous-mêmes, par nous-même et à travers d’autrui. L’avantage c’est que la jeu valide chaque niveau vers un suivant, contrairement à l’entreprise qui elle, ne vous dira pas, bravo ! Tu as fini ton bon de commande, passe au suivant 🙂
  • Rupture: le jeu nous éloigne d’une réalité pour nous projeter dans une autre. Il offre la possibilité de prendre des risques factices, ce dont notre cerveau raffole. Les règles du jeu sont souvent des règles différentes de notre société ou bien tout à fait inspirées. Dans les deux cas, elles proposent un nouveau champ de possibles
  • Collaboration: la compétition est présente mais gagner seul s’avère vite insuffisant. En équipe, on s’aperçoit que pour résoudre les énigmes et passer au niveau suivant il est essentiel de collaborer. En collaborant on s’apprend des choses et le jeu deviens un lien social vecteur de cohésion.

Pourquoi jouer en entreprise ?

  1. pour apprendre
  2. pour interagir avec les autres
  3. découvrir et être surpris
  4. se challenger avec autrui

Comment gamifier votre entreprise ?

Règle d’or, s’attaquer à un processus précis et non ludique de votre entreprise.

Trouver ensuite une « technique de jeu »: un jeu de cartes ? Jeu de plateau ? Escape game ? Serious game ?

Définir ensuite des objectifs : appréhender différemment les informations ? Faciliter ? Encourager ? Récompenser ? Apporter du plaisir ? Favoriser la participation ? Faire apprendre ?

Un article plus complet suivra

Catégories : Processus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *